top of page

"Et sinon... tu es devenue perchée ?"

Dernière mise à jour : 24 avr. 2020

Pour être honnête, personne ne m’a posé cette question, mais il me semble important d’en parler.




Il n’est pas toujours facile d’assumer qui nous sommes réellement car on met tous plus ou moins des masques pour se fondre dans le collectif, dans notre entourage.


J’ai décidé de faire tomber le masque en officialisant et en assumant au grand jour ma reconversion professionnelle.

Oui « professionnelle » car mon activité c’est un vrai métier.


"Moi, à la base je suis cartésienne."

Cela fait plusieurs années que l'énergétique vient me chercher, une hypersensibilité, des intuitions, des informations qui circulent dans ma tête, puis viennent les "fourmis dans les mains et la chaleur qui s'en dégage", les rencontres.


Puis un hasard, deux hasards, trois hasards.... mince la liste ne cesse de se rallonger.

Mais c'est difficile d'accepter car "moi, à la base je suis cartésienne".


Alors commence l'enquête pour comprendre ce qu'il se passe, qu'est-ce que c'est, de quoi on parle, est-ce que c'est normal, est-ce que je délire ?


Et là je peux vous dire que des théories il y en a !!

En fait il y en a autant que le nombre d'Humains sur Terre, et oui, chacun a sa propre vérité, chacun a ses croyances... mais finalement, qui a la vérité ? Non, je veux dire la "Vraie Vérité"?


"Ma vérité, c'est qu'on le saura quand on sera mort... ou pas !"

Bref, j'ai arrêté de chercher avec la tête, je me suis mise à chercher avec le coeur. J'ai trouvé ça beaucoup plus efficace.

Je préfère laisser les grandes théories aux autres et me concentrer sur ce qui me passionne... aider les autres. Et puis je préfère parler de ce que je connais, de ce que j'ai expérimenté, de ce qui est concret.


"Je ne suis pas magicienne"

Alors non, je ne suis pas perchée, non je suis pas une sorcière, non je ne lance pas de sort, non je ne vois pas de licornes, non je ne suis pas vegan et non je ne laisse pas la pilosité s'abandonner sur mon corps.


Il y a beaucoup de clichés sur les métiers de l'énergétique. L'Être humain, pour se rassurer a très souvent besoin de mettre les choses dans des cases.


Cela a été très difficile d'accepter ce que j'avais en moi, car je ne rentrais pas dans ces fameuses cases... Je me disais: "mais que vont penser de moi les personnes qui me connaissent ?"

En fait, j'avais cette chose qu'on appelle la "peur du jugement", cela a duré plusieurs années.


Et puis... j'avais très "peur de la mort".

Ce qui est problématique dans un métier qui accompagne dans la maladie...



Et un jour le déclic !


Il n'est pas venu seul, il est venu avec l'épreuve, les épreuves...


Ce genre d'épreuves que la vie t'envoie parce que tu t'entêtes à rester sur un chemin qui n'est pas le bon, parce que tu veux rester dans ce que tu crois être ta "zone de confort" alors qu'en fait pas du tout... Réveilles-toi !


Alors tu décides de te libérer, te libérer de tes peurs !

La suite vous la connaissez ...


Aujourd'hui je suis plus que jamais heureuse et accomplie.

Me lever chaque matin en me disant que je vais accomplir des choses pour aider les autres et faire le bien autour de moi n'a pas de prix.



Alors non, je n'ai pas changé, je suis juste devenue le meilleur de moi-même ❤️

181 vues0 commentaire

댓글


bottom of page